voyages

Partagez vos voyages... Simplement

Accueil » Guide » Océanie » Australie » Kalgoorlie-Boulder
Augmenter Diminuer Taille texte

Guide
Australie

Régions et villes

Kalgoorlie-Boulder

Le n°227 sur la carte


Kalgoorlie-Boulder est la capitale des Goldfields. Située à une journée de route ou à six heures de train depuis Perth, cette ville renferme le plus grand gisement d'or à ciel ouvert d'Australie toujours en activité.


Située à quelque 600 km de Perth en plein cœur du Golden Outback, la ville de Kalgoorlie-Boulder est née en 1893 lorsque trois prospecteurs trouvèrent à l'ombre d'un arbre rabougri une pépite d'or à même le sol.

 

Dès lors la ville ne fit que prospérer autour de Super Pit, la plus grande mine à ciel ouvert d'Australie (8 km2). La ville construite sous le sceau de la prospérité abrite de nombreux bâtiments historiques bien conservés.

 

En 1989, Kalgoorlie et Boulder ont été réunies pour ne former qu'une seule et même ville.

 

Histoire de Kalgoorlie-Boulder


L'histoire de Kalgoorlie-Boulder débute en 1893. Un prospecteur irlandais du nom de Paddy Hannan décida cette année là de quitter les mines au bord de l'épuisement de Coolgardie pour tenter sa chance plus loin. Il partit avec deux compagnons pour prospecter et après plusieurs mois de recherches infructueuses, ils allaient jeter l'éponge lorsqu'en soignant un cheval boiteux à l'ombre d'un arbre, les trois prospecteurs découvrirent sur le sol une pépite d'or.

 

En quelques jours, ils amassèrent un fabuleux trésor de 3 kilos d'or pur ! La nouvelle de cette découverte ne tarda pas à déclencher la plus importante ruée vers l'or d'Australie.

 

Trois ans après la fameuse découverte de l'irlandais et ses compères, la ville de Kalgoorlie comptait déjà 6000 habitants. Les rues en damier du campement devinrent rapidement de larges avenues bordées de beaux bâtiments et de rangées d'arbres.

 

Très vite, le gisement montra toute sa mesure et le gouvernement décida alors pour adoucir la vie rude des pionniers de lancer la construction d'un vaste réseau de canalisations sur 560 km pour acheminer l'eau de Perth à Kalgoorlie.

 

La ville commença alors à s'étendre vers Golden Mile sous le nom de Boulder. Après la seconde guerre mondiale, le site subit de plein fouet l'inflation et l'effondrement des cours de l'or. Il fallut attendre les années 1970 pour que l'or reparte à la hausse et que l'arrivée de nouvelles technologies d'extraction redonnent un second souffle à la ville. Aujourd'hui, la réunion de Kalgoorlie et Boulder compte 30 000 habitants, ce qui en fait la deuxième ville d'Australie Occidentale après Perth.

 

Visiter Kalgoorlie-Boulder


La ville de Kalgoorlie-Boulder reste aujourd'hui encore une ville de pionniers. Ses rues typiques de l'Outback à l'époque de la ruée vers l'or abritent une succession de bâtiments à l'architecture colorée, parfaitement conservés.

 

La visite de cette ville qui reste aujourd'hui encore l'un des gisements aurifères les plus riches du monde replonge le promeneur dans une autre époque. L'office de tourisme propose plusieurs idées de circuits historiques à réaliser.

 

L'itinéraire incontournable comprend la descente dans un vieux puits de mine aménagé au Mining Hall of Fame. Le tour de Super Pit, la mine principale encore en exploitation du site se fait généralement à bord du petit train touristique, le Golden Mile Loopline.

 

Le musée des Goldfields revient lui aussi sur les temps forts de l'histoire de l'or et sur l'histoire des aborigènes.

 

Et pour encore mieux s'imprégner de l'atmosphère particulière de la ville, le mieux est d'aller prendre un verre dans l'un des nombreux pubs typiques de Hannan Street !

 

Vous aimez voyages.net? Parlez de nous à vos amis sur FaceBook Partager
Vous aimez voyages.net?
Parlez de nous à vos amis

Partager sur Facebook

Menu voyage

Destination