voyages

Partagez vos voyages... Simplement

Accueil » Guide » Océanie » Australie » Histoire N. Galles du Sud
Augmenter Diminuer Taille texte

Guide
Australie

Régions et villes

Histoire N. Galles du Sud

 

La Nouvelle Galles du Sud est habitée depuis des millénaires par les Aborigènes. Le site de Sydney était notamment habité par plusieurs peuples aux langues et aux coutumes distinctes.

 

Lorsque le lieutenant James Cook, envoyé par le gouvernement britannique accosta le 19 avril 1770 à Botany Bay, les Aborigènes se montrèrent sinon hospitaliers du moins inoffensifs. James Cook  trouva que l'endroit ressemblait au Pays de Galles. Il nomma son lieu d'accostage tout simplement Nouvelle Galles du Sud (New South Wales). Il planta l'Union Jack au nom du roi George III en terre aborigène ce qui signifia que ces terres appartenaient désormais à l'empire britannique. Le lieutenant repris ensuite son périple en longeant la côte orientale.

 

Les Britanniques ayant perdu depuis peu leurs colonies américaines, ils durent faire face à une surpopulation de leurs geôles. Pour remédier à ce problème, il fut décidé que les terres australes découvertes depuis peu par James Cook seraient parfaites pour accueillir le trop plein de forçats.

 

Le 26 janvier 1788, la « Première Flotte » First Fleet en anglais placée sous le commandement du capitaine Arthur Phillip accosta à son tour en Nouvelle Galles du Sud à l'emplacement actuel de Sydney. Cette flotte était constituée de deux vaisseaux de guerre et de neuf bateaux de transport. A son bord se trouvaient 250 soldats avec leurs épouses mais aussi et surtout 751 condamnés. Ce jour mémorable marqua l'histoire du Pays à tel point que cette date du 26 janvier fut décrétée par la suite la fête nationale, l'Australian Day.

 

Le lieu d'implantation de la colonie fut décidé par Arthur Phillip non pas sur Botany Bay comme beaucoup le croit mais à quelques kilomètres de là, dans la superbe baie de Sydney. Le nom de cet endroit fut choisit par Arthur Phillip lui-même en hommage au secrétaire d'Etat à l'intérieur : Lord Sydney.

 

Très vite, la colonie de prisonniers se mit au travail. Le port de Sydney s'anima et le bush alentour commença à être défriché. Des moulins à vent furent bâtis ainsi que des entrepôts et divers bâtiments d'habitation et de stockage. Les Aborigènes présents sur le site furent sévèrement réprimés. Rapts et massacres se succédèrent pour semer la terreur auprès des populations locales.

 

En 1809, lors de l'arrivée du gouverneur Macquarie sur place missionné par le gouvernement Britannique, Sydney était devenu un port dynamique mais encore très marqué par l'architecture militaire et pénitentiaire. Sous l'impulsion du gouverneur anglais, la ville s'équipa enfin de bâtiments civils à l'architecture plus raffinée.

 

Dans les années suivantes, les colons partirent peu à peu à la conquête du territoire de la Nouvelle Galles du Sud en remontant les fleuves. Les premières explorations des Blue Mountains s'engagèrent.

 

En 1840, la déportation des Convicts (bagnards) stoppa. Les hommes condamnés bénéficièrent de grâce et recouvrèrent peu à peur leur liberté.

 

Dans les années 1850, la région connue plusieurs ruées vers l'or notamment à Ballarat, ce qui eu pour effet de faire doubler la population. Toute la population des villes pionnières d'Australie convergea en effet en Nouvelle Galles du Sud mais aussi dans l'Etat du Victoria pour tenter sa chance. Des chinois et des européens arrivèrent aussi massivement à Sydney à cette même époque.

 

Peu à peu, le port de Sydney devint un lieu repère sur la côte. De nombreux colons s'installaient dans l'arrière-pays. L'activité devenait de plus en plus importante. Pour faire tourner les industries, de nombreux asiatiques travaillant pour peu cher furent appelés à la rescousse. L'immigration était encouragée pour soutenir l'effort économique de la région.

 

Le 1e janvier 1901, la Nouvelle Galles du Sud s'associait aux Etats voisins pour former la fédération de l'Australie qui resta au sein de l'Empire Britannique. La région de Nouvelle Galles du Sud continua sur sa lancée en accueillant toujours plus d'immigrés venus d'Europe principalement. Ces derniers qui fuyaient les horreurs de la seconde guerre mondiale en Europe apportèrent du sang neuf et de grandes réalisations comme l'irrigation des fermes, les grands ouvrages hydrauliques...

 

En 2000, Sydney entrait enfin dans la cour des grandes villes internationales en accueillant les Jeux Olympiques.

 

En 2005, la ville fit encore la une de l'actualité internationale mais cette fois bien malgré elle puisqu'elle se trouva au cœur d'émeutes raciales sans précédent.

Vous aimez voyages.net? Parlez de nous à vos amis sur FaceBook Partager
Vous aimez voyages.net?
Parlez de nous à vos amis

Partager sur Facebook

Menu voyage

Destination