voyages

Partagez vos voyages... Simplement

Accueil » Guide » Océanie » Australie » Jenolan Caves
Augmenter Diminuer Taille texte

Guide
Australie

Régions et villes

Jenolan Caves

Le n°104 sur la carte

 

Jenolan Caves situées à 80 km de Katoomba est une succession de grottes extraordinaires où le visiteur peut découvrir le travail de l'eau souterraine depuis des millions d'années. Véritables cathédrales de calcaire, ces grottes offrent un époustouflant voyage géologique.


Le site de Jenolan Caves est constitué de quelque 300 grottes calcaires aux stalactites géantes. Elles sont les plus connues d'Australie. Elles se situent à 80 km au Sud-Ouest de Katoomba, en bordure du parc national de Kanangra-Boyd.

 

L'histoire de la découverte de ces grottes est rocambolesque. Dans les années 1830, James McKeown  un forçat évadé détrousseur de diligences y trouva refuge. Sa capture permit aux autorités de découvrir ce site géologique exceptionnel en 1838. Auparavant, le site était connu des aborigènes qui l'avait appelé « Binoomea » signifiant « Endroits sombres ».

 

Sur l'ensemble des grottes du site seule une poignée (9 au total) est ouverte au public. La plupart des 300 grottes du site sont inexplorées. Sachant qu'aucun transport public ne dessert les Jenolan Caves, pour s'y rendre il faut impérativement une voiture ou alors rejoindre les rangs d'un tour organisé.

 

Pour les plus sportifs, un chemin balisé de 42 km au départ de Katoomba permet aussi de rallier le site des Jenolan Caves. Les grottes sont classées par niveau de difficulté, en fonction du nombre de marches à gravir. La grotte Lucas est la plus populaire. Elle a été découverte en 1860 par George Whiting et Nicholas Irwing. Cette grotte est la plus grande des Jenolan Caves. Elle est constituée de plusieurs cavités reliées par des sortes de couloirs.

 

La plus grande de ces cavités est surnommée « The Cathedral ». Elle abrite de temps à autre des concerts et la célébration de mariages. En son sein s'écoule la rivière souterraine qui serpente sur l'ensemble du site. La grotte Imperial est la plus facile à visiter. Elle offre aux visiteurs des vestiges de diables de Tasmanie et des fossiles marins. Un escalier en spirale permet d'observer la rivière.

 

La grotte Chifley découverte en 1880 a été la première à être équipée d'un éclairage électrique. La grotte Orient a quant à elle été découverte en 1904 tout comme la grotte Temple of Baal. La première présente de riches décors de calcaire aux couleurs contrastées. La seconde se distingue par ses milliers de stalagmites torturés.

 

La grotte Jubilee est la plus longue du site. Elle mesure la bagatelle de 1600 mètres constellés de magnifiques formations calcaires. La grotte Ribbon à l'opposé est intimiste. Avec ses 60 mètres de long, elle s'inscrit dans le prolongement de la grotte Orient. La grotte Pool of Cerberus enfin se distingue par la finesse de ses formations calcaires délicates.

En pratique : La visite guidée des grottes est payante. Départ toutes les demi-heure.

Vous aimez voyages.net? Parlez de nous à vos amis sur FaceBook Partager
Vous aimez voyages.net?
Parlez de nous à vos amis

Partager sur Facebook

Menu voyage

Destination