voyages

Partagez vos voyages... Simplement

Accueil » Guide » Océanie » Australie » Grande barrière de corail
Augmenter Diminuer Taille texte

Guide
Australie

Régions et villes

Grande barrière de corail

Le n°146 sur la carte


La grande barrière de corail (The Great barrier reef ou The Reef) est LE joyau du Queensland ! Ce récif corallien, le plus grand du monde fourmille sur 350 000 km2 de milliers d'espèces animales et végétales d'exception. Incontournable !

Située au large du Queensland, de Bundaberg au Sud à la pointe du Cape York au Nord, la grande barrière de corail s'étire sur quelque 2 000 kilomètres de long de la Nouvelle-Guinée jusqu'au Tropique du Capricorne. Sa superficie avoisine celle de l'Allemagne : 350 000 km2 !

Gigantesque et démesurée, la grande barrière de corail, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, est un paradis tropical pour les plongeurs et les amateurs de voile. Les paysages époustouflants de beauté naturelle varient en fonction de l'endroit où l'on se trouve sur la côte. Entre la cote et le récif, un immense lagon étend ses eaux turquoises sublimes protégées de l'océan par le Reef. Ce lagon est parsemé de 600 îles de toutes tailles dont certaines sont magnifiquement aménagées en resorts touristiques.

La grande barrière de corail est la plus grande structure naturelle et vivante de la planète ! Les nombreuses colonies de coraux qui la constitue abritent une biodiversité exceptionnelle. Environ 350 espèces de coraux vivent sur le site. De tailles, de formes et de couleurs différentes, ces coraux abritent plus de 1 500 espèces de poissons et de crustacés ! Autant dire que l'endroit est un paradis pour les plongeurs !

L'ensemble d'une grande fragilité écologique est protégé par le Great Barrier Reef Marine Park.

Un chapelet plutôt qu'une barrière

La grande barrière de corail n'est pas un « mur » continu ! Bien au contraire, les récifs coralliens qui forment la barrière sont entrecoupés de milliers de chenaux plus ou moins profonds qui permettent la circulation de l'eau du lagon vers l'océan et vice et versa au gré du reflux des marées. Pour bien comprendre les lieux, il est utile de planter le décor !

La grande barrière de corail se décline physiquement en 3 parties distinctes : la côte continentale, le lagon et ses îles puis le Reef proprement dit dont la côte extérieure plonge à la verticale sur 1400 mètres d'abysse. Selon les endroits où l'on se trouve sur la côte, le récif corallien est plus ou moins éloigné du continent.

Au large de Rockhampton par exemple, les Swain Reefs sont à plus de 150 km de la côté. Du côté de Townsville, le récif n'est plus qu'à 80 km de la côte, à Cairns le Reef est à 30 km tandis que à Cape Melville, le récif n'est plus qu'à environ 10 km de la côte. Comme on le voit, ces différences de distances entre l'île continent et le récif font largement fluctuer la place dévolue au lagon formé à l'abri du reef.

Le récif corallien en tant que tel regroupe 71 îles et 2900 récifs coralliens. Pour observer ces massifs coralliens, dans la plupart des cas le seul moyen est de prendre l'hydravion ou le bateau. En effet, les reefs les plus spectaculaires se situent à un minimum de 50 km de la côte.

Si de nombreuses villes tout au long de la côte offrent des départs quotidiens en bateau vers le récif, le point de départ le plus populaire reste la ville de Cairns située au Nord du Queensland.

Le récif se caractérise par des platures coralliennes de formes circulaires ou elliptiques qui poussent non par à la verticale mais à l'horizontale en eau peu profonde. Ces vastes formations coralliennes sont associées à des cayes qui sont des îles de sable et des récifs frangeants entourant les îles ou longeant les littoraux.

 

Vous aimez voyages.net? Parlez de nous à vos amis sur FaceBook Partager
Vous aimez voyages.net?
Parlez de nous à vos amis

Partager sur Facebook

Menu voyage

Destination