voyages

Partagez vos voyages... Simplement

Accueil » Guide » Océanie » Australie » Parc Nat de Cape Tribulation
Augmenter Diminuer Taille texte

Guide
Australie

Régions et villes

Parc Nat de Cape Tribulation

Le n°154 sur la carte

 

La parc national de Cape Tribulation et le Daintree National Park occupent la région sauvage de Cape Tribulation. Ici, la forêt primitive flirte avec l'océan !


Situé au Nord de Cairns, entre Port Douglas et Cooktown, la région de Cape Tribulation rassemble les dernières forêts tropicales primitives de l'Australie (100 millions d'années).

 

Le site et notamment les parcs nationaux de Daintree et de Cape Tribulation valent assurément une voire deux journées de visite tant la beauté des paysages est grandiose.

 

Daintree, dont l'entrée se situe à 40 km de Port Douglas sur l'autoroute Captain Cook Highway était à l'origine un campement de bûcheron. Ce parc forestier de plus de 76 000 hectares est étonnant puisqu'il est l'un des rares endroits où la forêt pluviale rejoint le bord de l'océan.

 

Cette région montagneuse en grande majorité est difficile d'accès. Seuls quelques kilomètres de sentiers sont ouverts à la randonnée du côté de Mossman Gorge.

 

Le parc national de Cape Tribulation quant à lui se trouve à 35 kilomètres au Nord de Daintree. Il doit son nom (qui signifie littéralement cap du tourment) au Capitaine Cook qui semble-t-il éprouva quelques difficultés à franchir l'océan tout proche du fait de la présence des récifs coralliens nombreux.

 

Ce parc est sans conteste sublime puisqu'ici, la forêt rejoint les récifs coralliens. Les montagnes nimbées de brume cachent une grande variété de plantes tropicales et des fleurs endémiques comme les angiopierres, les ancêtres de toutes les plantes à fleur !

 

La mangrove sublime n'est pas sans danger puisqu'elle est infestée de crocodiles à l'affut du moindre faux pas !

 

Moins féroces, des centaines d'espèces d'oiseaux sont ici chez elles comme le guépier arc-en-ciel, le casoar, un oiseau coureur géant.

 

La forêt primitive aujourd'hui inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco a fait l'objet pendant des années de luttes acharnées entre les autorités souhaitant aménager la zone et les écologistes. Si ces derniers ont perdu une bataille en ne pouvant empêcher la construction de la Bloomfield track (160 km de piste pour les 4x4), la levée de bouclier a toutefois permis aux autorités de mieux peser les avantages de laisser cette zone remarquable indemne de la main de l'homme.

 

La biodiversité de cette zone forestière tropicale est de fait unique et depuis des années déjà, tout abattage d'arbres est formellement interdit !

 

L'écotourisme est devenu du coup le meilleur faire-valoir de cette région face aux tronçonneuses de l'industrie forestière !

 

Vous aimez voyages.net? Parlez de nous à vos amis sur FaceBook Partager
Vous aimez voyages.net?
Parlez de nous à vos amis

Partager sur Facebook

Menu voyage

Destination