voyages

Partagez vos voyages... Simplement

Accueil » Guide » Océanie » Australie » Route du tropique du Capricorne
Augmenter Diminuer Taille texte

Guide
Australie

Régions et villes

Route du tropique du Capricorne

Le n°157 sur la carte

 

Pour capter tout l'esprit de l'Outback australien, le meilleur moyen pour le voyageur est d'emprunter la Capricorn Highway au départ de Rockhampton. La route poussiéreuse et desséchée traverse les plus grands ranchs de la région. Le pays du boeuf, des cow-boys et des chercheurs de pierres précieuses.


Le tropique du Capricorne coupe l'Australie en deux à une latitude de 23,5° au sud de l'Equateur. C'est la démarcation entre deux mondes : celui des Tropiques au Nord et celui du monde tempéré au Sud.

 

Dans le Queensland, le long de cette ligne « imaginaire » s'ouvre une autoroute : la Capricorn Highway !

 

Elle débute à Rockhampton sur la côte Est pour s'enfoncer dans le plus profond de l'Outback. La balade de quelque 1320 km rallie Rockhampton à Winston en passant par Emerald, Barcaldine et Longreach.

 

Elle se poursuit ensuite vers le Nord-Ouest pour rejoindre Cloncurry et Mount Isa en direction du Parc National de Lawn Hill.

 

Les moins courageux pourront se contenter d'une escale à Winston avant de repartir vers Charters Town et Townsville sur la côte.

 

Cette autoroute exceptionnelle est déserte ou presque ! Etroite et poussiéreuse, elle se perd dans le désert aride de l'Outback avec par-ci par-là des villages typiques et des « Stations Cattle » non moins typiques de cette région.

 

Les paysages dans cette partie de l'Australie sont incroyables de beauté surtout au coucher du soleil. Le ciel est alors d'un bleu profond d'une beauté à couper le souffle ! On pourrait presque toucher les étoiles tant la voie lactée et les étoiles filantes sont proches ! Sur cette route désertique qui empreinte les anciennes pistes de bétail et suit les traces des pistes menant aux mines d'or depuis longtemps abandonnées la vie se concentre autour de l'inévitable bar-hôtel local.

 

Les énormes ranchs qui se partagent les terres de l'Outback sont tellement étendus que l'hélicoptère a remplacé le cheval pour les grandes manoeuvres de rassemblement des têtes. Le bétail éparpillé sur des centaines de kilomètres carrés est la richesse de ce pays peuplé de kangourous et de dingos.

 

L'autoroute sert de ralliement pour transporter tout ce bétail d'un point à un autre à bord des fameux Road-Trains, des camions convois ahurissants avec 3 remorques énormes. Ces mastodontes de la route sont tellement imposants qu'ils ne peuvent tout bonnement pas freiner sur de courtes distances.

 

Dans leur sillage, des cadavres de kangourous imprudents jonchent l'autoroute...

 

Désespérément aride, le paysage change du tout au tout dès que la saison des pluies commence entre novembre et mars. En quelques heures, le pays est submergé d'inondations monumentales. Invraisemblable !

 

Vous aimez voyages.net? Parlez de nous à vos amis sur FaceBook Partager
Vous aimez voyages.net?
Parlez de nous à vos amis

Partager sur Facebook

Menu voyage

Destination