voyages

Partagez vos voyages... Simplement

Accueil » Guide » Océanie » Australie » Conservatoire de Southwest
Augmenter Diminuer Taille texte

Guide
Australie

Régions et villes

Conservatoire de Southwest

Le n°69 sur la carte

 

Le Sud-Ouest de la Tasmanie est une région extrêmement sauvage et hostile. Réservé uniquement aux randonneurs confirmés le site est totalement préservé par le parc national et le conservatoire de Southwest.


Délimités par la mer au Sud et et le parc national de Franklin – Gordon wild River au Nord-Est, les vastes espaces sauvages du Sud-Ouest sont quasiment infranchissables pour un promeneur non expérimenté.

 

Le site qui couvre près d'un million d'hectares sauvages, les rares randonneurs qui s'attaquent à cet espace hostile sont prévenus : aucun ravitaillement ni aucune aide d'aucune sorte de leurs seront apportés. De quoi largement décourager les badauds !

 

Et de fait, la beauté magique de l'endroit ne laisse aucune place au hasard ni à l'amateurisme. Les brusques changements climatiques de cette région sont redoutables tout comme les pentes boueuses et raides, et les immenses prairies marécageuses peuplées d'innombrables sangsues !

 

Les seuls treks organisés ici prennent appui sur le parachutage de vivres, c'est dire ! La région est toutefois sillonnées de sentiers de randonnées comme Port Davey Track, Western Arthur Traverse ou encore Mount Anne Circuit mais les emprunter nécessite d'être chevronnés et prêts à utiliser les cordes et les piolets !

 

Un enfer peuplé d'une végétation naturelle sauvage où l'on peut admirer au gré des vastes espaces de forêt tempérée humide des arbres géants comme les gommiers ou les eucalyptus pouvant atteindre 90 mètres de haut entrecoupés de fougères rarissimes et de lichens qui le sont tout autant.

 

Pour apprécier cette exception classée au patrimoine mondial de l'Unesco, la meilleure des solutions est d'emprunter l'avion. De rares tour-opérateurs se lancent dans l'organisation d'excursions sur place, et on les comprend !

 

Si l'aventure vous tente toutefois, le mieux est de faire un petit bout d'essai dans le parc voisin de FranklinGordon Wild Rivers à peine plus civilisé mais tout de même plus sécurisé. L'entrée dans le parc national est payante.

 

Un pass peut être acheté sur place pour visiter l'ensemble des parcs nationaux de Tasmanie sans se ruiner.


Vous aimez voyages.net? Parlez de nous à vos amis sur FaceBook Partager
Vous aimez voyages.net?
Parlez de nous à vos amis

Partager sur Facebook

Menu voyage

Destination