voyages

Partagez vos voyages... Simplement

Accueil » Guide » Océanie » Australie » Histoire du Top End
Augmenter Diminuer Taille texte

Guide
Australie

Régions et villes

Histoire du Top End

 

La présence de l'homme sur les terres hostiles du Top End remonte à 50 000 ans environ. Les premiers habitants étaient venus à pied sec d'Asie Méridionale pendant la préhistoire. Il y a environ 8000 ans, un réchauffement climatique fit monter le niveau des eaux.

 

L'Australie se trouva ainsi séparée de l'Asie par la mer d'Arafura et la mer du Timor. Pendant des millénaires, les aborigènes vécurent isolés du reste du monde. Des incursions hollandaises dans les années 1600 permirent d'établir les premières cartes du Top End.

 

De cette époque subsistent quelques noms à consonance hollandaise comme la terre Arnhem notamment.

 

Ce n'est que dans les années 1820 que les premiers colons s'installèrent dans le Top End. La première vague de colonisation s'installa dans l'ile Melville. Ces premiers colons étaient Anglais. Ils s'installèrent là pour occuper le terrain face aux velléités colonialistes des Français et des Hollandais sur le littoral stratégique.

 

Malheureusement, une épidémie de malaria décima la quasi totalité de cette population de pionniers.

 

Dans les années 1840 jusqu'en 1869, la colonisation arriva au compte-goutte par les terres. Des explorateurs en quête de nouveaux pâturages tentèrent de s'installer sur les terres indomptées du Top End. Ils fondèrent alors Port Palmerson, une petite ville qui sera rebaptisée Port Darwin, abrégé en Darwin en 1911.

 

Ce nouveau nom reprend en fait celui d'origine donné par le capitaine du navire Beagle qui avait dirigé l'expédition menant à la découverte de la baie de Darwin en 1839.

 

Dans les années 1880, une nouvelle vague de colons arriva sur les côtes du Top End attirée par la fièvre de l'or de Pine Creek. Cette fois, l'installation fut définitive sur le côté continent le plus au Nord. La fièvre de l'or des années 1870-1880 fut de courte durée mais elle attira dans le Top End de nombreux chercheurs d'or provenant d'Asie.

 

La région fut en parallèle investie par de nombreux éleveurs qui importèrent sur les terres de aborigènes du bétail par milliers de tête. Les aborigènes durent plier devant l'invasion. Ils se retrouvèrent cantonnés dans des réserves étroites ou embauchés comme domestiques au sein des immenses ranchs de la région.

 

Si l'or manquait, les pionniers trouvèrent sur place d'énormes richesses naturelles d'uranium notamment qu'ils se mirent immédiatement à exploiter.

 

Un temps le Top End a fait partie administrativement parlant de la Nouvelle-Galles-du-Sud (de 1825 à 1863), puis de 1863 à 1911 le territoire est passé dans le giron de l'Australie-Méridionale avant d'être administrée ensuite par le Commonwealth.

 

Pendant la seconde guerre mondiale, Darwin devenue dans les entrefaites une place militaire aux portes de l'Asie, fut bombardée par les Japonais. Les terres passèrent un temps sous le giron nippon avant de reprendre leur indépendance une fois les hostilités terminées.

 

Ces mêmes années, Darwin fut enfin reliée par la route au reste de l'Australie. La liaison par autoroute (Stuart Highway) date quant à elle de 2004.

 

Le 25 décembre 1974, le cyclone Tracy a quasiment totalement dévasté la ville de Darwin qui a été entièrement reconstruite depuis.

 

Les aborigènes durent attendre 1976 et la signature à Canberra de l'Aboriginal Land Rights Act pour retrouver leurs droits sur leurs terres ancestrales.

 

Dans le Top End, les territoires aborigènes soumis à l'obtention d'un permis de visite préalable sont la terre Arnhem, les Iles Tiwi (Bathurst et Melville) et la côte située au sud de Darwin.

 

Vous aimez voyages.net? Parlez de nous à vos amis sur FaceBook Partager
Vous aimez voyages.net?
Parlez de nous à vos amis

Partager sur Facebook

Menu voyage

Destination