voyages

Partagez vos voyages... Simplement

Accueil » Guide » Océanie » Australie » Terre d'Arnhem
Augmenter Diminuer Taille texte

Guide
Australie

Régions et villes

Terre d'Arnhem

Le n°174 sur la carte

 

La Terre d'Arnhem est le dernier grand bastion des aborigènes en Australie. L'accès à cette terre sacrée est extrêmement réglementé. L'obtention d'un permis préalable est obligatoire !


La Terre d'Arnhem est un vaste territoire de près de 94 000 km2 situé au Nord de l'Australie. Cette terre occupe toute la partie Nord-Est du Top End.

 

Elle englobe les péninsules de Cobourg et de Gove en zone côtière (Mer d'Arafura et Golfe du Carpentaire). Sur son flanc ouest, la terre d'Arnhem jouxte l'immense parc de Kakadu.

 

Le paysage est typique du Top End, avec sa brousse ponctuée d'eucalyptus et d'acacias.

 

Très peu colonisée, la terre d'Arnhem est une sorte de sanctuaire de la culture aborigène. En 1931, après que les aborigènes aient été largement décimés par les massacres et les maladies, le gouvernement fédéral décréta que la terre d'Arnhem serait « réserve aborigène intégrale ». Dès lors, aucune installation de colons blancs ne pouvait plus être possible.

 

Cette terre a été rendue aux Aborigènes en 1976.

 

Aujourd'hui, les aborigènes donnent au compte goutte les autorisations de visite aux voyageurs individuels. Quelques rares tour-opérateurs proposent des visites express d'une journée extrêmement encadrées par les aborigènes.

 

Les principaux sites ouverts à la visite sont la péninsule de Cobourg réputée pour ses activités de pêche (20 véhicules seulement sont acceptés simultanément dans le parc !).

 

La péninsule de Gove quant à elle est encore plus strictement accessible sachant que de plus, pour s'y rendre, un 4x4 est indispensable avec plus de 1000 kilomètres de piste ! Là se trouve la ville minière de Nhulunbuy à partir de laquelle quelques excursions sont organisées.

 

Pour approcher les aborigènes et tenter de comprendre leur culture millénaire, le meilleur moyen est de se rendre à l' « Injalak Arts and Crafts Centre » à Oenpelli, accessible par le parc de Kakadu. Ce centre culturel propose à voir et à acheter de nombreuses réalisations artisanales aborigènes (didgeridoos, paniers tressés et peintures sur écorces).


Comme on l'aura compris, visiter la Terre d'Arnhem est un privilège réservé à quelques uns... Il n'empêche que les aborigènes changent depuis peu de façon de voir et s'ouvrent peu à peu au tourisme pour mieux faire connaître toute la richesse de leur culture.

 

Depuis quelques années dans cette optique, de plus en plus de circuits combinant Kakadu et une partie de la Terre d'Arnhem sont proposés aux visiteurs.

 

Vous aimez voyages.net? Parlez de nous à vos amis sur FaceBook Partager
Vous aimez voyages.net?
Parlez de nous à vos amis

Partager sur Facebook

Menu voyage

Destination