voyages

Partagez vos voyages... Simplement

Accueil » Guide » Europe et Russie » Italie » Turin
Augmenter Diminuer Taille texte

Guide
Italie

Régions et villes

Turin


Turin, capitale du Piémont, est traversée du Nord au Sud par le fleuve Pô, à l'Est de la ville on aperçoit des collines et à l'Ouest sa majesté des Alpes.


On l'a longtemps soupçonnée de froideur sûrement à cause de son profil industriel. En effet, la famille Agnelli a marqué la ville de son sceau avec les usines FIAT, marque emblématique de la ville. Mais même si Turin a longtemps constitué le triangle industriel du pays, elle a de nombreux autres visages.

 

D'abord historique, on ne peut pas évoquer Turin sans citer la dynastie des Savoie, dont elle fut pendant quatre siècles la capitale. C'est enrichie d'un urbanisme monumental qu'elle en ressorti. Une architecture élégante avec ses palais somptueux, ses églises richement ornementées, ses grandes avenues bordées d'arcanes et ses vastes places aux nombreux cafés de renoms. C'est à Turin que vous trouverez les plus beaux monuments baroques d'Italie. Ce fameux baroque piémontais qui est l'unique exemple, dans le monde, de baroque où les constructions ne sont pas peintes.

 

Page importante de l'histoire de la péninsule, c'est par Turin qu'est arrivée la Risorgimento, l'unité italienne. Ce processus a été lancé en 1861 par Victor Emmanuel, roi de la dynastie de Savoie, et Cavour, personnalité politique considéré comme le père de l'Italie.

 

Impossible également de dissocier Turin de son équipe de football : La Juventus. Dont les Turinois, et plus généralement tous les italiens, sont très fières.
Ce visage festif de Turin va à l'encontre de sa réputation de froideur qui d'ailleurs fut reléguée aux souvenirs en 2006 quand la ville reçu les Jeux Olympiques d'hiver. A cette occasion, la ville s'est parée de nouvelles rues piétonnes, dans le centre ville historique, et les métros ont étés modernisés.

 

Au grès d'une ballade dans le cœur historique de Turin, partez de l'immense Piazza Vittorio Venetto, au Sud de la ville et empruntez la Via Pô. En parcourant cette magnifique avenue, jalonnée d'arcades, faites une halte au Caffé Fiorio. Au 8 de la Via Pô, vous pourrez vous installer dans ses salons cosy, autrefois fréquentés par les grands noms qui ont fait le Risorgimento, dont Cavour, pour savourer une des meilleures glaces de la ville.


Prenez ensuite la Via Montebello, perpendiculaire à la Via Pô, pour rejoindre la Mole Antonelliana dont l'incroyable dôme est l'emblème de la cité. Après avoir visité le musée du cinéma que la Mole abrite, traversez de nouveau la Via Pô, direction le Palazzo Carignano, non loin de la Piazza C. Alberto. Ensuite ne manquez pas de visiter la Galleria Sabauda, Via Accademia delle Scienze, ainsi que le Museo Egizio qui se trouve dans le même bâtiment.


Pour vous remettre de vos émotions culturelles, rejoignez la Piazza San Carlo, adjacente. Après avoir fait un tour dans les nombreuses boutiques qui bordent la place, direction le Caffé San Carlo avec son cadre fastueux et son monumental lustre de verre. Vous pourrez surtout y déguster une cioccolata ou un bicerin maison testé et approuvé par Alexandre Dumas qui fut le premier gourmet à y goûter.


Remontez ensuite vers le nord, par la Via XX septembre, pour rejoindre la Piazza Castello
et le Caffé Mulassano où l'on sert la meilleure cioccoletta de la ville mais qui était aussi le lieu de ralliement des artistes, courtisans et comédiens du théâtre Regio, juste à côté.


Coeur de la ville depuis 1584, la Piazza Castello comprend le Palazzo Madame et son Museo Civico d'Arte Antica en son centre, San Lorenzo à l'Ouest, le Palazzo Reale au Nord, le Teatro Reggia à l'Est.


Non loin, vous pourrez visiter également la Cathédrale dédiée à Saint Jean-Baptiste.
Après cette profusion de monuments, prenez un temps de repos au vert et baladez vous au Giorgino Realle, cœur de la ville historique.


Puis, revenez vers le Palazzo Madama et empruntez la Via Giuseppe Garibaldi, une des rues piétonnes les plus fréquentées de Turin, rue très commerçante idéale pour faire ses emplettes. Prenez ensuite la Via della Consolata pour arriver au Quadrilatero Romano (« quartier latin » de Turin), à l'Ouest de la Piazza Castello, l'un des quartiers turinois les plus à la mode où l'on trouve de nombreux bars et librairies.

 

Une promenade au Sud-Ouest de la ville vous mènera au Castello del Valentino (fermé au public), château du XVIe siècle, qui fut une des résidences des Savoie. Autour du château vous pourrez vous balader dans les jardins à la française du Parco Valentino, ouverts depuis 1856. Encore un peu plus loin au Sud Ouest, allez jetez un œil curieux au Borgo Medievale.

 

De passage à Turin, ne ratez pas le rituel de l'Aperitivo, inventé dans la capitale piémontaise. Entre 18h et 20h, vous pourrez déguster du fromage, des olives et de la charcuterie pour le prix de la consommation qu'ils accompagneront. Deux lieux sont alors inévitables :


Le Caffé Platti, que vous trouverez Corso Vittorio Emmanuele II, pour un apéritivo élégant. Ce café de style art nouveau était le lieu où l'écrivain Cesare Pavese et l'industriel Giovanni Agnelli aimaient à déguster un campari accompagné de tramezzini (petits sandwichs), fait avec du pain maison. En journée, goûtez leur torta Platti, à base de Gianduja.


Et le Caffé Al Sorij qui se trouve Via Pescatore. La réputation de son célèbre apéritivo repose à al fois sur la générosité des portions servies et sur l'exceptionnelle carte des vins. Chaque tournée de Barolo et de Barbera participe à l'ambiance jeune et festive du lieu.

 

Empruntez un petit chemin de fer en crémaillère, pour vous rendre à une dizaine de kilomètres du centre de Turin en direction de la Basilica di Superga.


Au Sud, à 3 kilomètres de Turin, on peut également trouver le Lingotto Fiere, ancienne usine Fiat qui a participé à la renommée de la région du Piémont.

 

Aux influences françaises et italiennes du Nord, la cuisine de Turin est réputée pour être fameuse. C'est d'ailleurs ici que naquit le mouvement « Slow food », né en opposition aux Fast food américains. Si vous voulez déguster, au repas, des spécialités turinoises commandez un risotto alla Piemontese (risotto au beurre et fromage), une finanziera (ris de veau, champignon et foie de canard en sauce) ou une panna cotta (crème géléifiée).

 

Aux environs de Turin, vous pourrez également visiter la petite bourgade de Castellamonte, dont la spécialité est la céramique. Non loin se trouve le sanctuaire Sacro Monte du Belmonte, classé par l'Unesco.

 

 

Vous aimez voyages.net? Parlez de nous à vos amis sur FaceBook Partager
Vous aimez voyages.net?
Parlez de nous à vos amis

Partager sur Facebook

Menu voyage

Destination