voyages

héberge le carnet de voyages de Nico

Accueil » Blogs » Europe et Russie » France » Carnet de voyages de Nico » Un week-end à Etretat » Les falaises d'Etretat
Augmenter Diminuer Taille texte
Les Carnets de Voyages de Nico: Un week-end à Etretat

Mes voyages

Mes photos

Blog similaires

Les falaises d'Etretat

Le n°2 sur la carte

Balade sur les falaises d’Etretat

C’est une fois arrivé sur la digue, juste avant la plage de galets, que l’on découvre sur sa gauche laphoto_154 Porte d’Aval et sur sa droite la Porte d’Amont. Panorama grandiose garanti !

La plage d’Etretat étonne de par sa taille, sa beauté et son emplacement au milieu de ses deux immenses falaises. Elle est recouverte de galets qui proviennent des éboulis de la falaise : la mer a dissout la craie en ne laissant que le silex et a poli ces galets blancs tous ronds, qu’elle fait d’ailleurs rouler sur la plage dans un bruit continuel. Quelle beauté !
       
Entre la plage et la porte d’Aval se découvre à marée basse le parc à huîtres du XVIIe siècle, aussi photo_156appelé parc à huitre "Marie Antoinette". Son histoire ? Marie-Antoinette adorait les huîtres, et pour satisfaire ses envies, Monsieur de Belvert fit construire à Etretat un parc à huître de 1777 à 1782. On apportait les huîtres de la baie de Cancale, puis on les laissait séjourner plusieurs mois dans les bassins afin qu'elles bénéficient de l'alternance eau douce des sources souterraines et eau salée de la mer, ce qui leur donnait un goût très délicat et spécifique. Puis on les expédiait à Paris à dos d'âne ou à cheval.

       
Est aussi accessible à marée basse le Trou à l'homme, grotte percée au pied de la porte d’Aval. La photo_167légende du Trou à l’homme raconte qu'en 1792 eut lieu une terrible tempête. Un navire suédois fut pris dans la tempête et vint se briser contre les falaises d'Etretat. La tempête dura 24 heures et les cadavres des pauvres naufragés s'échouèrent sur la grève. Mais dans la grotte, au fond sur le rebord du roc gisait un matelot, que l'on crut mort et qui fut transporté pour rejoindre ses camarades dans une sépulture. L'homme se réveilla alors et raconta qu'il avait beaucoup lutté contre les vagues avant de recommander son âme à Dieu et s'évanouir. Une vague vintphoto_168 alors le jeter sur une saillie du rocher, ce qui le sauva des flots. Depuis, la grotte porte le nom du "trou de l'homme". Un tunnel, percé en 1920, part du Trou à l’homme et débouche sur la plage de Jambourg.
       
La Porte d'Aval est une imposante arcade de silex qui a été creusée par les vagues en battant l'extrémité de la falaise. Elle a judicieusement été décrite par Guy de Maupassant, dans Bel-Ami, comme un "éléphant trempant sa trompe dans la mer". Pour monter en haut de la falaise, prendre l’escalier aménagé à gauche de la digue, derrière le bunker allemand. On peut de là photo_164admirer une vue imprenable sur Etretat et découvrir l’Aiguille Creuse, haute de 51m, devenue célèbre par le roman de Maurice Leblanc L’aiguille Creuse, qui abritait selon lui le trésor des Rois de France découvert par Arsène Lupin.

 

Au sommet de la Porte d’Aval se trouve la Chambre des Demoiselles, sorte de petit fort naturel, dont on raconte une légende suivante. Autrefois vivait un méchant homme, le seigneur de Fréfossé, qui possédait de nombreuses terres à Etretat. Il jeta ainsi son dévolu sur trois sœurs, aussi belles que chastes, qu'il fit enlever et enfermer dans une grotte près du donjonphoto_165 aujourd'hui disparu. Mais comme celles-ci se refusaient à lui, il décida de se venger et les fit emmurer. Elles restèrent ainsi trois jours et trois nuits, des pêcheurs qui passaient non loin entendirent leurs chants et leurs complaintes. Quand elles s’éteignirent, une femme qui priait sur le galet vit trois formes d'anges qui s'envolèrent de la falaise. Depuis ce jour, cet endroit porte le nom de la Chambre des Demoiselles.

Après la Porte d’Aval se dresse la Manneporte, arcade encore plus monumentale que la Porte d’Aval. Guy de Maupassant, encore lui, prétendait qu'un navire aurait pu y passer dessous toutes voiles dehors. Ces deux portes encadrent la plage de Jambourg. Après la Manneporte, une autre plage, le Petit Port et ses cascades nommées les Pisseuses, dont l’eau descend des fissures des falaises. L’épaisse muraille qui s’avance dans la mer et qui ferme le Petit Port se nomme la Courtine. Un accès à la plage du Tilleul a été creusé dans ses flancs. Puis loin, c’est la plage d’Antifer, de sable et galets, puis le Cap d’Antifer avec son phare et son terminal pétrolier.

Revenons vers Etretat, direction la Falaise d’Amont, qui s'appelait il y a moins d'un siècle encore la Falaise du Blanc-Trait, du fait de la blancheur de la craie visible du large à grande distance. En arrivant sur ses hauteurs, on constate la présence d’un escalier qui permet de descendre au pied de la falaise, au bas de laquelle on a une très belle vue sur le Roc Vaudieu. En remontant sur le sentier, on arrive à hauteur de l’Aiguille de Belval, de forme quasi rectangulaire et dont la base est plus étroite, érodée par les vagues.

 

 


Signaler un abus

(0 vote) Vus: 4031

0 Commentaire... Qu'en pensez vous?

Vous aimez voyages.net? Parlez de nous à vos amis sur FaceBook Partager

Quel est votre avis? Venez rejoindre la discussion
















Nico

Nico (son profil)

12 Voyages et 1479 Photos

Dernière connection le :
18 Novembre 2010 à 20h39

Membre depuis Mai 2009

Randonneur et photographe & vidéaste amateur qui aime partager sa passion pour les voyages en France et dans le monde.

Menu voyage

Destination